07.64.10.40.60
lcontente.osteo@gmail.com

Entre deux mères

Ostéopathe

Entre deux mères

Entre celle qu’elle pense devenir et celle qu’elle est, entre les maternités passées et les futures « vérités », entre l’intime et le social, entre la grossesse et la parentalité, entre la « bonne-mère et la courtisane », la mère navigue plus que jamais entre les deux rives de son identité personnelle et sociétale lors du quatrième trimestre de grossesse.

Article inspiré du livre Le quatrième trimestre de la grossesse de Ingrid Bayot

Comment dire sinon que ce livre dit tout. Toutes les remarques et les réflexions, les difficultés et les satisfactions d’être mère, épluchées et commentées à la lumière de l’histoire et de la société. En plus d’éclairer le présent grâce au passé, il nous offre un tas de pistes à étudier pour le mieux de la maternité à l’avenir.

En 30 ans, bébé est passé d’un objet insensible sans intérêt, capricieux voire manipulateur à une éponge émotionnelle, douée d’une plasticité neuronale à faire pâlir Einstein, de capacités d’apprentissage, de mémorisation et de communication jusqu’alors insoupçonnées sur lequel tous les regards se posent. Du cercle familial, il a plongé au centre de la sphère parentale.

Les nouveaux parents sont au courant des études récentes et plus que jamais conscients de l’importance de leur relation et leur environnement sur le développement de leur enfant.

A ce sujet, Ingrid Bayot est claire.

La coparentalité est essentielle.

Selon Sarah Blaffer-Hrdy, la coopération du groupe autour et avec la mère pour la protection du petit aurait été un facteur déterminant dans la survie de l’espèce et le développement des capacités sociales. Dans notre espèce Homo, l’aide directe (s’occuper de l’enfant) ou indirecte (faire les courses ou le ménage à la place de la mère) apportée par l’entourage ou la communauté aux parents permet de sécuriser la relation mère-enfant car

il est impossible que la charge d’un bébé aussi immature repose uniquement sur la mère.

16 à 20% des mères font une dépression directement liée à leur maternité dans l’année qui suit leur accouchement. Et ces chiffres ne tiennent pas compte des dépressions post-partum dissimulées sous les « burn-out professionnels » ou « dépressions communes » non identifiés comme liés à la maternité// Mais enfin, comment est-il envisageable qu’une mère puisse être malheureuse d’être mère?// Il ne s’agit pas d’une anecdote mais d’un vrai phénomène.  Pendant combien de temps encore allons-nous fermer les yeux sur cette réalité au profit des images pastel des catalogues de périnatalité ?

Ingrid Bayot revient sur tous les types de maternité depuis l’avènement de notre civilisation expansionniste basée sur des relations de domination jusqu’à notre époque entre deux courants éducatifs et remplis de paradoxes au sujet de la femme/mère. Elle retrace la place de la femme, de la mère et de l’enfant, baladés au gré des courants entre objet de pouvoir, d’héritage, de marchandise ou de guerre. Les fantômes meurtris des siècles qui nous précèdent hantent encore les esprits des plus terre-à-terre. Avec un peu de recul, comme il aurait été bon d’observer la conception des tribus « non-civilisées »… #Féminisme? Assurément!

La puériculture et l’obstétrique ont connu un large essor au XIXème grâce à l’institutionnalisation des accouchements des femmes les plus modestes et l’observation au sein des orphelinats. Des « normes » ont été conclues à partir de situation « anormales » d’ouvrières et domestiques malnutries et d’orphelins. Ces conclusions rigides ont été appliquées à l’ensemble des femmes et enfants et ont prédominé de nombreuses années jusqu’à ce que de nouvelles études ne les remettent en cause…

Et voilà que bébé est un être à part entière doué de sensibilité et que l’accouchement systématisé est interrogé.

La deuxième partie du livre, pragmatique et actuelle aborde tous les sujets plus ou moins tabous de « l’après ». La place des proches, les carcans hérités de notre société, le nouveau père, le couple, la SEXUALITE

Pour toutes celles et ceux qui s’intéressent à la maternité et la puériculture, les professionnels ou le grand public, n’attendez plus pour le découvrir!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *